Dictionnaire

Proposer un mot

Sélectionnez une lettre afin de découvrir la définition d’un mot.

Elles se cachent derrière les grandes lèvres et permettent d’avoir des sécrétions filantes, incolores et lubrifiantes qui facilitent la pénétration du pénis. C’est l’anatomiste danois Caspar Bartholin le Jeune, qui en a fait la première description, au XVIIe siècle. Elles portent donc son nom.


  • Zones érogènes

    Les zones érogènes sont l’ensemble des parties du corps qui, étant stimulées, procurent une excitation physique et sexuelle qui donnent du plaisir et peuvent faire aboutir à l’orgasme.
    Chez la femme, la plus grosse zone érogène est le cerveau, déclencheur de toutes les envies. Ensuite, viennent les zones érogènes comme le clitoris, les petites lèvres, le point G situé dans le vagin et le vagin lui-même.
    Les mamelons sont également une zone érogène, mais l’excitation peut venir en touchant ou caressant n’importe quelle partie du corps et certaines femmes peuvent avoir des orgasmes même en se brossant les dents ! Le principe de la zone érogène c’est l’excitation qu’elle provoque lorsqu’on la touche, ainsi elle peut être localisée n’importe où sur le corps.
    Chez l’homme les zones érogènes sont localisées à la base du gland et dans le périnée (entre le pénis et l’anus).