Dictionnaire

Proposer un mot

Sélectionnez une lettre afin de découvrir la définition d’un mot.


  • Point G

    Le point G a été découvert en 1950 par Ernest Gräfenberg. C’est une zone érogène très sensibilisée. Chez certaines femmes, lorsqu’il est stimulé, il permet d’obtenir une excitation sexuelle intense.
    Mais, si la zone existe (environ 1 à 2 cm de diamètre située sur la paroi antérieure du vagin à 4-5 cm de l’orifice de la vulve) son existence reste controversée.
    Certaines femmes lui accordent la faculté de gonfler quand il est stimulé avec un doigt ou avec le pénis et d’être particulièrement stimulé quand l’homme prend la femme en levrette. Même si les études sont encore imprécises, les femmes fontaines s’accordent à dire que c’est bien le point déclencheur. Cependant, l’effet de "fontaine" est indépendant de l’orgasme.
    D’autres pensent que c’est une zone érogène comme une autre et que, après tout, on ne dissèque pas avec le même soin les orgasmes des hommes, pourquoi fragmenter les nôtres ?

  • Grandes lèvres

    Elles recouvrent le clitoris et les petites lèvres. Leur aspect varie d’une femme à une autre. Lors de l’excitation, elles deviennent plus sensibles, gonflent et peuvent dans certains cas procurer une sensation de chaleur qui sont les effets de l’afflux sanguin.

  • Godemiché

    Autrefois plus connu sous le nom de Olisbos, cet objet phallique est destiné à la pénétration, mais il ne vibre pas. Il est antérieur à l’antiquité (on en trouve des traces dès la préhistoire). Même s’il existait et que son utilisation était avérée, il a fallu attendre le XVIème siècle pour qu’un certain Mateo Renaldo Columbus, professeur à l’université de Padoue, scientifique de son état, reconnaisse l’existence de l’orgasme féminin (c’est également lui qui décrit un organe, dont ne reparlera que beaucoup plus tard, qu’il nomme clitoris, du grec « kleitoris » qui signifie monticule). Au XVIIème siècle, apparaissent en Occident les premiers marchands de godemichés, qui pouvaient également en confectionner sur mesure. Nos grands auteurs n’ont pas manqué de décrire moult scènes saphiques, où l’efficacité de ces appareils ne laissent aucun doute (lire par exemple Mirabeau). Au cours des siècles et des modes, il apparait plus ou moins grand (de 11 à 40 cms), dans des matières très variées (bois, verre, silicone, plastique, métaux...) et imitent ou non le dessin de la verge.

  • Gland

    C’est la tête du phallus. Il augmente en volume et en rigidité lorsqu’il y a érection, mais de façon moins évidente que le reste de la verge. Très dense en réseaux nerveux, c’est une des zones les plus sensibles du plaisir masculin.

  • Gérontophilie

    Attirance pour les personnes âgées, chez les hommes comme chez les femmes. On ne parle de paraphilie que lorsque l’excitation, le désir, ne sont provoqués que par la présence d’une personne nettement plus âgée, que cette dernière soit consentante ou non.

  • Gang-bang

    Relation sexuelle d’une personne avec plusieurs partenaires. En général, il s’agit d’une femme avec plusieurs partenaires hommes. La situation inverse, bien plus rare hélas, s’appelle "Reverse gang-bang". La pratique est rare en dehors des films pornographiques et de quelques clubs échangistes.