Dictionnaire

Proposer un mot

Sélectionnez une lettre afin de découvrir la définition d’un mot.

Elles se cachent derrière les grandes lèvres et permettent d’avoir des sécrétions filantes, incolores et lubrifiantes qui facilitent la pénétration du pénis. C’est l’anatomiste danois Caspar Bartholin le Jeune, qui en a fait la première description, au XVIIe siècle. Elles portent donc son nom.


  • hypoorgasmie

    Orgasme de faible intensité. Il est, quelques fois, si faible que les cabinets de sexologues voient défiler des femmes qui pensent même ne pas jouir. Le terme s’applique aussi aux hommes, sans la crainte, puisque généralement l’éjaculation matérialise l’orgasme. Bon à savoir : même lorsqu’il est faible, le circuit de récompense fonctionne.

  • Hybristophilie

    Excitation ressentie avec un partenaire délinquant.
    L’hybristophilie est une façon de rechercher le danger.

  • Hygrophilie

    L’hygrophile est excité par les sécrétions visqueuses et gluantes comme le crachat par exemple.
    La salive constitue par ailleurs un très bon lubrifiant.

  • Hymen

    C’est la membrane qui ferme l’entrée du vagin des femmes vierges.
    Elle se situe juste sous le méat urinaire et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas une peau tendue comme sur un tambour, mais au contraire une sorte de corolle repliée sur elle-même et difficile à voir.
    C’est parce qu’elle ressemble tellement à un bouton de fleur que l’on parle de "déflorer" lors du premier rapport sexuel.
    Le mot hymen vient du dieu grec Hymen (ou Hyménée). Fils de Bacchus (Dionysos) et de Vénus (Aphrodite), il était le dieu du mariage, décrit comme un beau jeune homme blond qui sauvaient les jeunes filles vierges enlevées par les pirates, exigeant en retour leur main.
    André Vésale, anatomiste et médecin de la Renaissance, qui a donné naissance à l’anatomie moderne, a utilisé le nom d’hymen pour désigner la membrane, ce qui symboliquement enferme le corps des femmes sous le contrôle des hommes.

  • Homophilie

    C’est l’attirance, le désir d’une personne de même sexe. Le terme était très en vogue au milieu du XX° siècle, on parle maintenant plus généralement d’homosexualité.